Les carbos d’Arnaud (à prononcer avec l’accent italien)

Après des années de mauvaise pratique quant à la réalisation des pâtes carbonara dans notre pays, il est temps de remettre les choses dans l’ordre. Basta !

Pour les ingrédients c’est très simple, pour 3-4 personnes il nous faut :

  • 4 oeufs
  • Des spaghettis (300g)
  • 200g de pécorino rapé
  • Un bon morceau de guanciale (joue de porc séchée) ou les lardons de la ferme de Didou 😉
  • sel et poivre

On commence par faire chauffer un grand volume d’eau pour les pâtes et on oublie pas le sel après ébullition !

On enchaîne ensuite avec le guanciale, on prend bien soin de le couper en petit lardons, avec le gras au milieu et on le fait cuire dans une poêle sans matière grasse.

Pendant ce temps, nous allons préparer la sauce en utilisant 3 jaunes d’oeufs et 1 oeuf entier que l’on bat dans un cul de poule. On ajoute ensuite la moitié du pécorino et un peu d’eau de cuisson des pâtes, on continue de mélanger et pour finir, on rajoute l’autre moitié du pécorino.

Une fois que les pâtes sont cuites (al dente), on les sort de l’eau avec une pince pour les mettre directement dans la poêle où se trouve le guanciale bien croustillant et on ajoute un peu d’eau des pâtes.

Il ne nous reste plus qu’à appliquer le fameux mélange d’oeufs sur le tout en ajoutant, à nouveau, un filet d’eau de cuisson, et mélanger de manière homogène.

Dernière étape, on poivre… beaucoup !

Et c’est là que la magie opère, vous avez devant vous des carbos crémeuses, gourmandes et sans crème !

Une recette facile pour redécouvrir ce plat sans offenser nos voisins transalpins !

Buon appetito !