Le Champ Libre pour l’ail des ours

Pas de reste avec l’ail des ours, tout se mange : feuilles, boutons floraux, tige, bulbe. Il se consomme cru en salade, en condiment, ou cuit comme des épinards, en soupe, en tisane…. selon vos envies.

La légende lui a donné ce nom car ce serait les premières plantes que mangent les ours, pour se purger de leur hibernation …

ail des ours2

L’ail des ours aime pousser à la fin de l’hiver entre février et mars. Cette année la plante aromatique est un peu tardive, elle commence tout juste à pousser. Rassurez-vous il y en aura belle et bien à la Super Halle d’Oullins ce mois-ci.

 

L’ail des ours est une petite plante vivace, qui aime l’humidité et l’ombre. Le bulbe reste en terre toute l’année, la tige et les feuilles poussent en mars et ses fleurs blanches éclosent en avril-mai. C’est également une plante médicinale qui possède des vertus similaires à l’ail notamment antiseptique et dépurative. Pour préserver la plante et faire une récolte raisonnable, il est fortement conseillé de couper la tige et les feuilles à la base et de prendre uniquement ce dont nous avons besoin. On trouve l’ail des ours généralement dans les sous-bois, quelques gourmands et fins observateurs la trouve en périphérie de Lyon, dans le parc de Miribel-Jonage. Si vous la récoltez dans la nature faites attention de ne pas la confondre avec le muguet, le colchique ou l’ornithogale en ombrelle.

pesto ail des ours

Notre productrice Maire Wasson, la cultive à Rontalon, à 30 km d’ Oullins et la transforme en pesto. Si la récolte est abondante, il pourrait même en avoir en vrac au magasin. Marie étant en pleine récolte, les pestos arriveront dans les frigos de la Super Halle mi-avril, le temps de cueillir et transformer la plante.

Retrouvez les autres produits Le Champ Libre en sachet ou vrac : tisanes, ortie en poudre, sel aux herbes, mélange provençal, vinaigre aromatisé, confitures de sureau et de coquelicot.