Notre producteur raconte l'histoire de la cerise Burlat : une variété très locale !

Après un mois de mai plutôt calme côté fruits, avec seulement quelques pommes, les fruits d’été pointent enfin leur nez. Pour ma part, le premier rendez-vous est avec les cerises  [Dominique produit aussi localement des abricots et des pêches pour le magasin de producteurs de la Super Halle, ndlr].

La première variété disponible en rayon et une des plus connue est la burlat : rouge foncé, grosse, charnue et particulièrement savoureuse.

Son histoire remonte au début du 20ème siècle dans la région lyonnaise. Léonard Burlat, cultivateur-arboriculteur est mobilisé pendant la première guerre mondiale au service du parc d’artillerie à Lyon. Il remarque dans le quartier de Gerland, encore peu urbanisé, un cerisier aux très belles feuilles, ce qui l’incite à prélever des greffons sur cet arbrisseau. Il les greffe sur un merisier, dans sa propriété de Loire sur Rhône et le résultat dépasse toutes ses espérances.

En 1931, son fils, André, s’installe pépiniériste à Pierre-Bénite où il développe la production de greffons sur des terrains situés à la Ferme Laval et leur diffusion dans la France entière et à l’étranger. Le bigarreau hâtif Burlat devient et restera une vedette.

Jusqu’au 14 juillet, différentes variétés s’enchaîneront sur les étales de notre magasin, chacune avec leur particularité : coralise, van, summit, stark, noire de méched, régina, etc…

Dominique Virieux, producteur de fruits à Saint-Didier-sous-Riverie (35 km de Lyon)

Voir la fiche de ce producteur

Retrouvez tous les mots de nos producteurs ici