Les secrets de notre producteur local de fruits !

La Super Halle d’Oullins est riche de l’expérience et du savoir-faire des producteurs locaux qui proposent leurs produits en vente directe dans le magasin.

En écrivant des articles ils vous livrent leurs conseils, partagent leurs savoir-faire, recettes, expliquent leur quotidien.

Dominique Virieux, producteur de fruits en agriculture biologique à Saint-Didier-sous-Riverie, vous fait part d’une composante essentielle du métier d’arboriculteur : la taille des arbres fruitiers.

« La taille des arbres fruitiers commence dès que les arbres ont perdu leurs feuilles, soit aux alentours de mi-novembre pour les poiriers et début décembre pour les pommiers. Quant aux arbres à noyaux, je les taille plutôt au printemps même s’ils sont en fleurs, par temps sec pour faciliter la cicatrisation des plaies de taille. Pour effectuer ce travail, je possède un sécateur électrique.

Il existe différents types de taille en hiver :

– La taille de formation pour des jeunes arbres (moins de 3-4 ans) : elle permet d’optimiser l’ensoleillement de l’arbre et donc sa fructification. Les arbres fruitiers à pépins (pommiers et poiriers) sont palissés pour « construire » une forme dans le but de mieux contrôler leur croissance et leur mise à fruits. Quant aux arbres à noyaux (cerisiers, pêchers, abricotiers, pruniers), 4 ou 5 branches ou charpentières sont sélectionnées pour donner la forme « gobelet » souhaitée.

– La taille adulte : elle permet une meilleure mise à fruit en supprimant les pousses en surnombre. La montée de sève se concentrera sur les branches que l’on a choisies de conserver et qui feront alors chaque année une pousse ou un rameau sur lequel les meilleurs fruits seront produits.

Puis en mai/juin, lors de l’éclaircissage (qui consiste à faire tomber les fruits en surnombre), sur les arbres à pépins, on gardera essentiellement les fruits produits sur les bois de 2 ans, alors que sur les arbres à noyaux, ce sont les pousses de l’année précédente qui porteront les fruits.

Enfin, en été, je pratique également une taille en vert afin de supprimer les rameaux trop forts qui finiraient par donner essentiellement du bois en prenant toute la sève.

Voilà en quelques mots en quoi consiste une partie essentielle du travail des arboriculteurs ! »

 Dominique Virieux, producteur à Saint-Didier-sous-Riverie

Voir la fiche de ce producteur